Choisir une Formation Personnelle ou une Formation Professionnelle ?

CHOISIR UNE FORMATION PERSONNELLE OU UNE FORMATION PROFESSIONNELLE ?
dans les domaines du Développement personnel, des soins, de la Spiritualité, etc …

Vous avez décidé de vous former au Yoga, au Chamanisme, au Tantra et à 1000 autres pratiques de développement personnel, de soins ou de spiritualité : c’est magnifique de sentir ce bel élan et bientôt ce bel engagement! Vous n’avez plus que l’embarras du choix devant pléthore de propositions.

Cependant une question se pose immédiatement avant d’entreprendre une formation dans ces domaines :

  • Est ce que je fais une formation pour acquérir un savoir-faire, pour rentabiliser ma formation et pour choisir un métier pour gagner ma vie ?
    «  La formation professionnelle est le processus d’apprentissage qui permet à un individu d’acquérir le savoir et le savoir-faire (capacité et aptitude) nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle. »(source Wikipedia)
  • Ou est ce que je fais une formation pour faire un travail de recherche sur moi, développer un savoir-être (connaissance individuelle), suivre une voie spirituelle et essayer de grandir en conscience (en amour, en sagesse … en ce que vous voudrez) tout au long de ce voyage ?

LES CONTENUS D’UNE FORMATION PROFESSIONNELLE ET D’UNE FORMATION PERSONNELLE N’ONT RIEN A VOIR !

* Cas d’une Formation Professionnelle :

  • Pour être efficace pour « accompagner les autres » il existe beaucoup de techniques qui peuvent nous être enseignées. On peut apprendre le voyage au tambour, apprendre un catalogue de 108 postures de yoga, apprendre a chanter des mantras et apprendre les propriétés des fleurs de bachs par coeur…
    C’est passionnant et l’on a la joie de connaître de plus en plus de techniques et de « trucs ».
  • Mais croire que c’est la technique qui accompagne la personne n’est ce pas une vision trop matérialiste ou scientiste à la vue des domaines de formation cités ?
    Pour ma part, je crois que ni le corps, ni les émotions, ni les sentiments, ni la psyché, ni l’âme (ou le soi, ou ce que vous voudrez) ne fonctionnent comme un moteur ou comme un ordinateur. Aussi je ne suis pas sûr qu’un « technicien » soit la personne la plus appropriée pour accompagner sur ces chemins.

* Cas particulier d’une Formation Universitaire :

Ceux qui ont suivi le cursus universitaire et qui ont été jusqu’au bout, ont le mérite de recevoir en retour une reconnaissance officielle par leurs pairs et par l’État.

Cependant ils n’ont généralement pas trouvé dans leur formation universitaire de travail de questionnement et de remise en question personnelle, et pas vraiment d’outils efficients d’accompagnement. Rien de mal ou d’étonnant à cela, l’objectif est autre ! Il s’agit d’acquérir une masse d’informations et de savoirs académiques pour étudier, comprendre, ordonner et classifier. Les voilà donc avec le diplôme officiel de psychologue en poche au bout de 5 ans… sans nécessairement travail de remise en cause personnel et pas forcément en capacité d’accompagner.  (Heureusement la plupart continuent à se former et à se questionner aussi par ailleurs).

* Cas d’une Formation Personnelle:

  • Dégagé des obligations de résultats, d’accompagnement, de rentabilité, de réussite, de diplôme, on va pouvoir se mettre en marche, chercher, s’interroger, et se remettre constamment en questions.
    On va pouvoir devenir le sujet principal de sa formation !
    On va pouvoir expérimenter soi même, tomber, se relever… avec tous les chamboulements que cela engendre parfois dans nos vies. La formation Personnelle est donc une sorte de quête, qui a commencé bien avant la formation, et qui va continuer bien après. C’est un bout de chemin dans notre parcours personnel pour essayer de répondre à un appel puissant, à la nécessité de donner du sens, à une évidence, à une révélation . C’est un cheminement parmi d’autres dans notre vie, qui peut nous faire passer de l’errance, à la recherche, à l’expérience personnelle, puis à la voie.

Se souvenir que dans une formation personnelle, le sujet central, c’est Soi.

Alors on peut aussi se souvenir aussi que pour le Védanta « l’Atman est le Brahman », c.a.d. que le Soi le plus profond est comme le Grand Mystere du Grand Tout.. alors… on sait le chemin infini, et l’on peut se réjouir de le parcourir sans fin dans des espaces où nous ne savons pas grand-chose.

Pour simplifier on pourrait presque regarder les trois types de formations ainsi :

Formation Professionnelle

Formation Universitaire

Formation
Personnelle

Objectifs

Gagner sa vie
dans un métier qui nous plaît

Avoir un diplôme
et une reconnaissance

Se découvrir

Sujets

les Techniques
et l’Autre

les savoirs académiques

Moi
et la vie

Moyens

Apprendre des Techniques

Enregistrer et comprendre des savoirs

Vivre des Expériences qui me transforment

Je développe

du Savoir faire

des Savoirs Intellectuelles

du Savoir être
de la Connaissance,
une certaine sagesse ?

Aboutissement

Je connais
(des techniques)

Je sais
(beaucoup de choses)

« Je suis »
et le Mystère grandit

ATTENTION AUX PROMESSES DE CERTAINES FORMATIONS PROFESSIONNELLES :

Je vois fleurir ici et là une foultitude de formations professionnelles dans des domaines tels que :

  • « Devenez Relaxologue de Pleine Conscience en 4 jours de formation complète »
  • « Devenez praticien en bio énergie quantique (en 40 jours sans prérequis et sans matériel) »
  • « devenez Love Energeticien professionnel »
  • « Devenez maître reiki pour moins de 20 Euros » (sur Amazon),
  • « Participez à 2 jours intensifs d’expansion pour devenir facilitateur de mieux-être multidimensionnel pour soi et les autres »
  • – ..etc …

Tous ces exemples sont véridiques et il y en a des milliers. J’ai moi même suivi à une certaine époque, beaucoup de ces formations dites « professionnelles » et je ne sais pas lesquelles sont véritablement sérieuses ?!

Il faut être au clair en se lançant dans ce genre de formations « peu orthodoxes » : on ressort bardés de diplômes de bric et de broc, sans aucune reconnaissance officielle !

*) Qu’en est il de la qualité, du temps et de la légitimité ?

  • Chacun peut se former à une technique. Pas besoin d’être un génie, ou d’avoir des supers pouvoirs. Selon le psychologue K. Anders Ericsson, il suffit d’environ 10.000 heures de formation et/ou de pratique pour maîtriser son sujet quel qu’il soit.Ce qui exclut d’emblée tous les « maîtres-praticiens » former à la va-vite en quelques semaines !
  • Mon formateur à la technique de l’Hypnose avait l’honnêteté de rappeler qu’en 4 semaines il nous apprenait les bases de la technique de l’Hypnose et c’est tout !
    Que ceux qui étaient déjà thérapeutes parmi nous seraient donc au terme de l’apprentissage de la technique d’Hypnose : des Hypnothérapeutes.
    Quand aux autres… ils connaîtraient la technique de l’Hypnose, mais toujours pas les rouages du métiers de thérapeute. Cela n’empêchait pas à chaque promotions des dizaines de standardistes, chefs d’entreprises ou saltimbanques, de s’autoproclamer Hypnothérapeute après avoir juste appris la technique de l’Hypnose et quelques protocoles en 4 semaines.
  • Je me souviens d’un journaliste TV me demandant si je connaissait une jeune chamane, femme, d’une vingtaine d’année pour faire un reportage sur elle. Je lui ai répondu que je connaissais beaucoup de grandes chamanes, femmes, que je pouvais lui présenter, mais qu’elles avaient plutôt 50 ou 60 ans. Je lui ai alors demandé malicieusement s’il m’aurait posé la même questions s’il cherchait un grand professeur en chirurgie ? Pourquoi une femme ? Pourquoi une vingtaine d’années ? Avec un charmant sourire et un grand décolleté étaient aussi des critères ? Il n’existe pas plus de grand chaman de 20 ans que de grand professeur en chirurgie de 20 ans, car pour maîtriser son sujet il faut déjà se former 10 ans et ensuite pratiquer au moins autant.
    Inutile de vous dire que ma réponse ne lui a pas plu, que je n’ai plus jamais entendu parler de lui et nul doute qu’il a cherché ailleurs et trouvé une jolie bimbo qui se dit chamane et dont il a pu se moquer dans son émission.
  • Récemment j’ai encore eu une personne au téléphone qui m’expliquait qu’elle avait pris conscience en ce réveillant un matin qu’elle avait toujours été chamane, et que d’ailleurs elle l’avait déjà été dans une vie antérieure. Je lui ai dit que je comprenais que l’on pouvait se réveiller un matin avec l’appel de la vocation pour être médecin, évêque, chaman, peintre ou guide de haute montagne. Que je comprenais que certains peuvent même avoir la certitude d’avoir déjà été  médecin, évêque, chaman, peintre ou guide de haute montagne dans une vie antérieure. Mais qu’elle pouvait comprendre que cela ne permettait en rien d’éviter les longues années de formations et de pratiques avant de pouvoir exercer son art.
  • Dans la Grèce antique, on ne pouvait pas se targuer d’être Philosophe avant d’avoir terminé 7 cycles de formations de 7 ans.

* Les bonnes intentions ne suffisent pas !

  • Dans une tradition du chamanisme du Gabon (le Bwiti), quand le jeune initié entend pour la première fois en lui « la petite voix » (qui a réponse a tout), on lui laisse donner la consultation aux gens alentours. C’est incroyable, avec « la petite voix », il sait répondre à toutes les questions et peux même soigner certains. Puis au bout d’un certains temps les vieux initiées lui tancent :
    – « Va te rasseoir ».
    – « Attendez je peux encore aider celui là, et répondre à telle autre demande »la deuxième interruption n’en est que plus autoritaire :
    – « Va t’asseoir !!! »
    Hors de tout cadre traditionnel, qui est là pour stopper l’apprenti qui risque bien de se laisser emporter à un moment ou un autre par son enthousiasme et son égo-spirituel ?
  • Pour ma part j’ai commencé ma carrière professionnelle avec la fonction d’éducateur dans un « quartier difficile auprès de jeunes adolescents en rupture ». On me demandait de remplir une fonction, j’étais plein de bonne volonté, j’avais envie d’être utile aux autres… mais je n’avais pas la formation et l’expérience de vie nécessaire ! J’étais bien incapable d’assumer la fonction, j’ai essayé de limiter les dégâts pour moi, et pour les jeunes du quartiers. Mon envie de « sauver les jeunes du quartiers », non seulement n’était pas suffisante, mais elle risquait d’être néfaste (voir Triangle Infernal : Victime / Bourreau / Sauveur). j’ai été mis à rude épreuve, et il m’a fallut me former sérieusement pour ne pas exploser sur le terrain et de pas nuire (Primum non nocere) !

*) Qu’en est il de l’argent :

  • Quel beau projet que de gagner honnêtement sa vie avec un métier au service des autres !Soyons clair ! Bien souvent les seuls professionnels qui gagnent leur vie avec les métiers de la spiritualité, des soins alternatifs et du développement personnel sont…
    … ceux qui proposent aux autres des Formations Professionnelles !Peut on gagner sa vie honnêtement avec du massage ? du Chamanisme ? du reiki ? …
    Il est beaucoup plus facile de gagner sa vie en formant à tour de bras des masseurs, des chamans, et des Reikiologues… (dont une grande majorité va galérer dans ces prétendus-métiers)
  • Le summum des techniques de marketing a pu être aussi être appliqué à nos domaines, ce qui a donné tous les systèmes de formations à structure pyramidale. Vous payez cher une formation professionnalisante parce qu’ensuite cette formation vous donne le droit d’apparaître dans l’annuaire des gens formés à cette technique, et qu’en plus vous pouvez former d’autres personnes à votre tour à cette technique (qui vont payer cher elles aussi pour avoir le droit, etc …). Chaque nouvelle personne formée a intérêt à dire tout le bien qu’elle pense de la formation qu’elle a reçue, pour pouvoir former à son tour et rentabiliser sa formation. Et plus il y a de gens formés, plus il y a de gens qui disent du bien de cette technique pour pouvoir en former d’autres à leur tour (indépendamment de l’efficacité réelle ou pas de la technique). Nous sommes bien dans le cas d’une pyramide de Ponzi !
    … attention au moment où la baudruche va se dégonfler …

ALORS À QUI S’ADRESSER POUR PRATIQUER ?

* A qui s’adresser quand on cherche un prof de Yoga ?

Si vous voulez juste être plus souple, ou en meilleur forme physique, n’importe quel technicien en postures de Yoga, ou en Pilates fera très bien l’affaire.

Si vous savez que le Yoga est une Voie et pas un Sport, regardez mieux si les yeux de celui qui propose de vous accompagner sur cette voie, brillent.

* A qui s’adresser quand on cherche un Thérapeute ?

Si le cerveau, la psyché et l’être profond fonctionnent comme un moteur, et qu’il s’agit juste de nous réparer pour être à nouveau fonctionnel dans cette société, n’importe quelle technique de thérapie et n’importe quel technicien fera l’affaire.

Si vous savez qu’une des définitions du mot « thérapeute » peut être « Celui qui permet à l’être d’advenir », chercher un être advenu, ou mieux, un être toujours en chemin qui pourra vous aider.

* A qui s’adresser quand on cherche un Accompagnateur Tantrique ?

Si vous voulez devenir un ou une super amant-e, n’importe quelle calinothérapie, sexothérapie ou club libertin fera l’affaire. Il suffit de ne pas oublier de mettre de l’encens et des bougies avant de faire l’amour et on s’y croit !

Si vous cherchez à cheminer sur une voie non duelle qui accepte chaque jour un peu plus tous les aspects de notre incarnation comme lieu d’expérimentation de la spiritualité, alors bien caché, à l’abri du regard des moralistes et des immoraux, sur le fil du rasoir entre ces deux précipices, il doit exister une voie ésotérique quelques part. Cherchez bien…

* A qui s’adresser quand on cherche un Chaman ?

Si vous aimez les animaux, le folklore, les costumes voyants, et pensez avoir des supers pouvoirs, pas besoin de vous former, il suffit de vous installer directement comme grand maître chaman.

Si vous êtes bouleversé par l’étendue du mystère du monde, de la vie et de la conscience, si pour vous « pouvoir » rime avec « sagesse », « responsabilité », « joie » et « innocence », regardez bien à coté de vous, il doit bien y avoir un vieux fou pas loin.

ALORS À QUI S’ADRESSER QUAND ON VEUT SE FORMER ?

* D’abord, se former personnellement !

Se former personnellement c’est Oser aller a sa propre rencontre, travailler sur soi.

C’est s’essayer à des Formations, à vivre des expériences, a voyager, à méditer… C’est pratiquer pour soi même des techniques de respirations, des techniques personnelles et transpersonelles, de l’art thérapie, … des danses hawaïennes, des stages de tous poils et des lectures assidues. Toutes sortes d’expériences et de remises en cause dans lesquelles s’impliquer et qui sont une bonne nourriture pour faire un bon terreau de base.

* Ensuite, se former personnellement voudra dire apprendre auprès de quelqu’un-e-s

Parce qu’il y a des endroits où nous n’allons pas seuls, parce que c’est trop difficile, trop dangereux, ou parce que qu’il y a des endroits où nous éviterons toujours d’aller. Alors nous avons besoin d’une personne compétente, ferme et bienveillante, qui nous met devant l’évidence de ce que l’on ne veut pas voir, de ce que l’on évite (j’ai faillit écrire « le nez dans le caca »).
Si je devais vous donner un conseil, choisissez quelqu’un qui continue à chercher, plutôt que quelqu’un qui croit être arrivé et qui croit savoir et qui le crie haut et fort.

* Ensuite, se former personnellement voudra dire apprendre de chaque éléments et incident de notre vie.

Il n’y a pas de plus grand instructeur que la Vie pour celui qui sait se mettre en situation de disciple de la vie.

J’ai eu la chance d’être initié à la hutte de sudation (Inipi) et à la pipe sacrée (Chanupa) par un grand homme médecine Lakota il y a envron de 25 ans. Si vous lisez le livre de Archie Fire Lame Deer (Le cercle sacré – Mémoires d’un homme-médecine sioux) vous n’y trouverez que très peu de techniques chamaniques. Par contre vous lirez la vie difficile d’un homme en prise avec son temps, ses aspirations, la souffrance de son peuple, sa tradition, son emploi de cascadeur pour un temps, sa vie spirituelle et même une période d’alcoolique.
Est ce cela qui fait une bonne formation ?
Il a su faire de cela un chemin de sagesse, le sien !

Alors, enfin :

Les 3 formes de formations évoquées plus tôt (pro, perso et universitaire) n’étant pas en oppositions, mais se compétant. La maîtrise viendra à celui qui aura bien appris pendant le temps nécessaire, et qui aura su s’abreuver à ces 3 sources. Ce qui n’est pas sans rappeler les 3 piliers de beaucoup de voie spirituelles :apprendre par la pratique, et dans les textes, auprès d’un maître !

Alors, à un moment, comme un arbre qui étend sa ramure, invite à venir s’abriter sous son feuillage, naturellement, on viendra à vous. On vous attribuera une fonction. Alors il faudra assumer ; On vous donnera le nom de « pro », de « sage », de « maître » ou de « vieux fou », cela n’aura plus d’importance !

Juste quand on viendra frapper à votre porte, se rappeler cette devise Lakota « je dois le meilleur de moi même à ma tribu »

Alors il faudra continuer toujours à se former, a apprendre, à être supervisé, à chercher et se rappeler toujours que l’on ne sait presque rien… et cheminer sans cesse en paix ainsi.

Eric Sunfox Marchal
Lyon, sept. 2018

Formation Personnelle au Tantra

Formation Personnelle au Chamanisme

Compagnonnage Chamanique